L’entreprise Didier Sablé, installée à Changé, tout près du parc de l’Habitat de Laval, ne fait pas que dans le paysagisme classique. Meubles et paillotes en bambou ont le vent en poupe.

Paysagiste

« On a plus vendu de gazebos (paillotes en bambous, ndlr) en Mayenne qu’ailleurs. Les Mayennais sont assez ouverts, quoi qu’on dise ! » Didier Sablé ne regrette pas d’avoir diversifié son activité de paysagiste.

En plus des services classiques à domicile, cet amoureux de la vie au grand air et son épouse Nadine ont décidé de se lancer dans un nouveau créneau.

Profitant du déménagement du bd des Manouvriers à la vaste zone des Dahinières, sur la route de Fougères, en limite de Laval, le couple a pu suivre une tendance en laquelle ils croient vraiment : les paillotes et le mobilier en bambou.

Des produits de Bali

« Mon mari est constamment tourné vers la nouveauté. Il a toujours plein d’idées », sourit Nadine Sablé, employée de l’entreprise. « C’est vrai que j’ai toujours envie d’être différent des autres, de faire découvrir de nouvelles choses. Les paillotes, on ne les trouve pas en grande surface... », confirme Didier Sablé en souriant. C’est lors de vacances en Corse il y a quelques années qu’il aperçoit une de ces paillotes exotiques et qu’il fait fissa demi-tour pour s’intéresser à leur provenance.C’est sur Bali que se concentre finalement le couple, concluant un marché avec un fabricant fixé là-bas, dont la sœur s’occupe du sud de la France. « Nous, c’est l’autre moitié. On s’est mis à deux pour remplir des containers plus rapidement et partager les frais », détaille tout simplement Nadine Sablé.

Paysagiste

Le jardin, un lieu à part

Partant du principe qu’on leur demandait de plus en plus souvent des jardins de détente, zen, évoquant le soleil, le couple mise sur ces produits atypiques : tonnelles, pergolas, bars et mobilier en bambou mais aussi brasero mexicain... Cette nouvelle gamme « donne immédiatement une sensation de détente et de convivialité, jure madame. Le jardin est devenu un espace de vie à part entière aujourd’hui. Peut-être en réactions aux écrans qui nous occupent tellement... »Présents en Mayenne mais aussi sur de nombreuses foires-expositions comme Orléans, Rennes, Saint-Brieuc, Didier et Nadine Sablé sentent un réel intérêt du public. Mais à quel prix ? « Le salon d’exposition (photo) dont le toit fait 4 m X 4 m et 3,50 m de hauteur avec la table, les canapés et les coussins, les marches incluses, coûte 5 900 €. Les gens ont tendance à penser que c’est plus cher... » Trois toits sont disponibles dont ceux en paille balinaise évoquant notre chaume, qui donne un côté furieusement exotique.

Paysagiste

Des palmiers pour peaufiner

Le bar paillote pour frimer face à ses amis, incluant trois chaises est à 2 950 €, le parasol de deux mètres de diamètres à 852 €, la chaise de plage en bambou imputrescible à 195 €.

Et pour parfaire le voyage à domicile, les Sablé vendent également des palmiers pour agrémenter les jardins, version exotique. « Le chamaerops résiste jusqu’à - 16°, il faut que ça puisse tenir en Mayenne ! ».Grands Bouddhas, vases géants... Nadine et Didier Sablé fourmillent d’idées pour étoffer leur catalogue. « Nous aurons encore plus de choses présentées sur notre terrain d’ici l’été, promettent-ils. Depuis que nous sommes ici, près du rond-point de la concession Peugeot, on voit bien que ça plaît ! »

Didier Sablé, paysagiste, ZA des Dahinières à Changé. Tél. 02 43 02 40 05 ou 06 19 20 92 25 et sur www.paysagiste-sable.comPermanence du lundi au vendredi de 15 h 30 à 18 h 30 et le samedi, de 10 h à 12 h. Ouvert exceptionnellement dimanche 6 mai.

Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire